Comprendre

Principales informations sur la pression artérielle
Accueil  >  Comprendre

QU'EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE ?

Le cœur est un organe très important qui est chargé de veiller à ce que le sang circule dans le corps. Grâce au cœur, l'oxygène et les nutriments sont apportés à tous les tissus et organes de votre corps. Pour que cet apport soit possible, le cœur doit générer une force pour pomper le sang dans votre corps. La force que le cœur génère pour faire circuler le sang dans vos artères s'appelle la PRESSION ARTERIELLE.

La pression artérielle d'une personne est généralement exprimée par deux chiffres :

La pression artérielle idéale pour un adulte en bonne santé est < 120/80 mm Hg. 2013 ESH/ESC guidelines for the management of arterial hypertension

COMMENT MESURER LA PRESSION ARTÉRIELLE

La plupart du temps, c'est votre médecin ou une infirmière qui mesurera votre pression artérielle, par exemple lors d'une visite de routine. Pour ce faire, ils utiliseront un sphygmomanomètre. Il s'agit d'un appareil de mesure de la pression (manomètre) relié à un brassard gonflable qui s'enroule autour de votre bras. Le médecin gonflera le brassard et vous sentirez que votre bras est fort serré. L'air dans le brassard s'échappe alors lentement et vous sentirez la pression du brassard s'atténuer. La pression artérielle peut alors être mesurée avec le manomètre (en millimètres de mercure [mm Hg]).

Il existe deux sphygmomanomètres différents :

UN MANUEL
Le médecin ou l'infirmière gonfle le brassard à l'aide d'une pompe à main et utilise ensuite un stéthoscope pour écouter votre pouls.

UN NUMÉRIQUE
Le brassard se gonfle et se dégonfle automatiquement.
L'impulsion est détectée par un capteur à l'intérieur de l'appareil.

Pour obtenir une mesure précise de votre pression artérielle, lorsque vous prenez une mesure, vous devez être au repos pendant au moins cinq minutes au préalable, être assis et rester silencieux, c'est-à-dire ne pas parler.

QU'EST-CE QUE L'HYPERTENSION ?

La pression artérielle peut être élevée, normale ou basse, mais avec le temps et l'âge, elle augmente. Pourquoi ? Les parois des grandes artères deviennent plus rigides et les petits vaisseaux sanguins deviennent plus étroits. En raison de ces changements, le cœur doit générer une plus grande force pour maintenir la circulation sanguine à travers le corps. Cela entraîne une augmentation de la pression artérielle. L'hypertension se définit comme une pression artérielle constamment supérieure à 140/90 mm Hg (pression artérielle systolique, diastolique ou les deux).

Que signifient mes chiffres ?

Optimal
Systolique < 120 et
diastolique < 80
Normal
Systolique 120-129 et/ou
diastolique 80-84
“C'est bon, continuez !”
Élevé
normal
Systolique 130-139 et/ou
Diastolique 85-89
“Votre PA doit être réduite par un traitement médical et vous devriez suivre les conseils sur le mode de vie.”.
Hypertensionde grade 1
Systolique 140-159 et/ou
Diastolique 90-99
Hypertensionde grade 2
Systolique 160-179 et/ou
Diastolique 100-109
Hypertensionde grade 3
Systolique > 180 et/ou
Diastolique > 110
Hypertension systolique isolée
Systolique > 140 et
Diastolique < 90
“Votre PA doit être réduite par un traitement médical et vous devriez suivre les conseils sur le mode de vie.”.
2013 ESH/ESC guidelines for the management of arterial hypertension

COMMENT DIAGNOSTIQUER L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE

L'hypertension (tension artérielle ≥140/90 mm Hg) est une maladie silencieuse parce qu'il y a rarement des symptômes évidents et qu'elle est souvent non diagnostiquée. Malheureusement, la première fois qu'une personne découvre qu'elle fait de l'hypertension artérielle, c'est souvent lorsqu'elle est hospitalisée parce que son hypertension artérielle a entraîné un accident vasculaire cérébral ou un problème cardiaque.

Pour cette raison, il est recommandé de faire vérifier votre pression artérielle chaque année. C'est très facile à mesurer - n'hésitez pas à demander à votre médecin, à votre infirmière ou même à votre pharmacien de vérifier votre pression artérielle.

Si votre pression artérielle est de 140/90 mm Hg ou plus, votre médecin devra probablement faire plusieurs vérifications pour confirmer le diagnostic d'hypertension. Il ou elle pourrait également utiliser un appareil de surveillance ambulatoire de la pression artérielle pour mesurer votre pression artérielle sur une période de 24 heures.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L'HYPERTENSION ?

Il existe deux types d'hypertension : l'hypertension primaire (ou hypertension essentielle) et l'hypertension secondaire.

L'hypertension primaire décrit l'hypertension artérielle dont la cause n'est pas évidente. Un certain nombre de facteurs peuvent augmenter le risque d'hypertension artérielle :

FUMER
ÊTRE EN SURPOIDS OU OBÈSE
INACTIVITÉ PHYSIQUE
TROP DE SEL
TROP D'ALCOOL
STRESS
GÉNÉTIQUE
ÂGE

L'hypertension secondaire concerne l'hypertension artérielle produite par des causes identifiables (par exemple, une production anormale d'hormones dans les glandes surrénales). Seul un petit nombre de patients souffrent de ce type d'hypertension. Une fois la cause trouvée et traitée correctement, la pression artérielle devrait revenir à la normale.

COMMENT L'HYPERTENSION PEUT-ELLE AFFECTER L'ORGANISME ?

Lorsqu'un patient souffre d'hypertension, son cœur doit travailler plus fort pour assurer la circulation du sang dans tout le corps.
Avec le temps, cette pression élevée peut affaiblir graduellement le cœur et endommager les parois des artères, entraînant des changements dans la circulation sanguine.
Toutes ces situations peuvent entraîner un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, maladie cardiaque et insuffisance cardiaque).
D'autres parties du corps, y compris les reins, les membres et les yeux, peuvent également être endommagées.

QUI SONT LES "MAUVAIS AMIS" DE L'HYPERTENSION ?

Parfois, d'autres maladies peuvent aggraver ou affecter une maladie primaire. Ces autres maladies sont ce que nous appelons des maladies comorbides. L'hypertension artérielle a ses propres "mauvais amis", les principaux étant :

Hypercholestérolémie :

lorsqu'il y a des taux élevés de cholestérol LDL dans le sang, qui sont associés à un risque accru d'athérosclérose ou de maladie coronarienne.

Diabète de type 2 :

se produit lorsque les cellules du corps ne répondent pas bien à l'insuline, une hormone qui contrôle la glycémie. Par conséquent, le taux de glycémie augmente. L'hyperglycémie sur une période prolongée entraîne des complications telles que les accidents vasculaires cérébraux, les ulcères du pied et les lésions oculaires.

Maladie coronaire :

une limitation du flux sanguin vers le cœur entraîne un manque d'oxygène pour les cellules myocardiques. Un symptôme courant est la douleur thoracique, qui survient souvent pendant l'exercice.

Maladie rénale chronique :

lorsque, pendant des mois ou des années, les reins ne fonctionnent pas correctement, cela entraîne des complications comme une maladie cardiovasculaire, une anémie ou une péricardite.

QUELS SONT LES PRINCIPAUX CHIFFRES DE L'HYPERTENSION ?

En d'autres termes, 5 hommes et femmes âgés sur 10 souffrent d'hypertension.

World Health Organization - Global Health Observatory (GHO) data – Raised blood pressure
J. Kumar, “Epidemiology of hypertension”, Clinical Queries: Nephrology, Volume 2, Issue 2, April– June 2013, Pages 56-61

L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE : UN PROBLÈME MONDIAL

Bien que la proportion de patients hypertendus (prévalence) varie selon les régions du monde, toutes les régions du monde sont touchées.